Assurance emprunteur : les « millennials » moins bien informés de leurs droits que leurs aînés

Les millennials, c'est-à-dire les individus de la Génération Y (nés entre 1980 et 2000), sont réputés être ultra connectés. Pourtant ils souffrent d'un défaut d'information en matière d'assurance emprunteur. Dans une étude réalisée pour Direct Assurance*, on apprend que les aînés en savent plus sur leurs droits de résilier un contrat d'assurance de prêt immobilier.


Le droit au changement d'assurance emprunteur encore trop méconnu

Le droit de changer de contrat d'assurance chaque année sur la durée du crédit immobilier est entré en vigueur le 12 janvier 2018 (amendement Bourquin). Cette faculté est moins connue des Français que le changement de contrats d'énergie ou d'internet, ou d'autres contrats d'assurance :

  • fournisseur d'énergie : 77%

  • accès internet : 73%
  • assurance auto : 72%
  • assurance habitation : 71%
  • complémentaire santé : 63%
  • assurance de prêt immobilier : 60%.


Parmi ces 60%, seuls 22% en connaissent les modalités.

Génération hyper connectée, les millennials sont paradoxalement moins conscients que les plus de 35 ans de pouvoir résilier leur contrat d'assurance emprunteur en cours de prêt : 46% contre 65% pour leurs aînés. C'est dommageable pour les jeunes actifs moins de 35 ans, car ils constituent la cible toute désignée pour réaliser des économies en changeant de contrat.


Les freins au changement d'assurance emprunteur

Le sondage permet d'identifier 4 raisons pour lesquelles les Français ne font pas la démarche de changer d'assurance de prêt immobilier :

  1. les contraintes de la banque (46%)

  2. l'incertitude quant au montant des économies potentielles (37%)
  3. le manque d'information sur les offres alternatives (36%)
  4. le temps consacré à la recherche d'offres déléguées (31%).


62% des personnes interrogées pensent que l'économie ne va pas au-delà de 1 000€, alors qu'une simple estimation en ligne ou par un courtier spécialisé permet de chiffrer les gains à plusieurs milliers d'euros.


Si l'information a encore une belle marge de progression, on peut constater que le droit à la substitution annuelle de l'assurance, entré en application depuis 6 mois au moment du sondage, a acquis rapidement une relative notoriété en comparaison avec le droit de résilier son contrat d'énergie instauré il y a déjà plus de 10 ans.


Les experts de Simulassur by Elois vous accompagnent dans toutes vos démarches pour facilier la résiliation de vos clients. Un mot clé : INFORMATION. Veillez à toujours informer les emprunteurs de leur droit.

*sondage OpinionWay pour Direct Assurance "Les Français et l'assurance emprunteur"


Publié le 20/09/2018